EERA : Energie, Ecodéveloppement et Résilience en Afrique

 

Avec l’appui de CDKN (Climate & Development Knowledge Network – Alliance pour le Climat et le Développement) HELIO mène depuis le début 2013 un projet destiné à identifier les moyens et les conditions à remplir pour mettre œuvre une politique énergétique nationale du type « Voie Energétique Douce et Autonome » (VEDA, Smart Energy Path – SEP). Le projet est en cours dans trois pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Mali et Togo. Une politique du type « VEDA-SEP » garantit un développement équitable et viable à l’ensemble des populations en respectant les écosystèmes locaux et en contribuant à la lutte contre le changement climatique. Les partenaires d’HELIO dans le projet EERA sont principalement des équipes ministérielles et des représentants de la société civile.

 

 Objectifs

 

 

  • Inciter les autorités politiques à définir des politiques énergétiques nationales qui répondent aux besoins en services énergétiques du plus grand nombre, donc ayant un véritable impact dans la lutte contre la pauvreté, et qui respectent les écosystèmes, donc contribuant efficacement à la lutte contre le changement climatique.
  • Accroître la capacité d’un certain nombre d’acteurs locaux qui participent à la définition du système énergétique national pour que celui-ci soit, à terme, plus équitable et viable.
  • Sensibiliser l’ensemble des décideurs à l’intérêt de concevoir et mettre en œuvre un tel système énergétique en définissant une politique adaptée.

 

En deux phases

 

 

  • Phase 1 : Evaluation du contexte énergétique dans chacun des trois pays. Calcul des 24 indicateurs TIPEE par les équipes techniques constituées de représentants de ministères de l’énergie, ministère de l’environnement et de la société civile. Recommandations pour infléchir la politique énergétique plus efficace, moins vulnérable et plus résiliente aux changements climatiques.
  • Phase 2 : Premières avancées vers la définition d’une Voie Energétique Douce et Autonome. Essentiellement au Togo, qui a déjà évalué les indicateurs TIPEE en 2011 et peut, dans le cadre de ce projet, consacrer plus de temps à la réflexion concernant VEDA-SEP. Les travaux portent sur le formalisme à développer pour concevoir une politique énergétique conforme aux principes VEDA-SEP. Une étude de cas, menée sur un territoire en zone rurale, met en évidence la méthodologie et les résultats attendus.

Le projet EERA se poursuit jusqu’à la fin de l’année 2014.

 

Pour  aller plus loin

 

 

Visitez le site : http://www.helio-international.org/project/energy-eco-development-and-resilience-in-africa/

Retour la page asso